De l’importance du contexte en traduction

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Traduction

Qui n’a jamais ri en lisant une traduction littérale complètement hors propos ? Le contexte est un concept incontournable en traduction. Sans lui, impossible de procéder à ma mission. De manière récurrente, le linguiste averti pose la question fatidique du contexte avant de délivrer une proposition de traduction et avant même de démarrer un projet. Cette question se présente également avant d’entamer la démarche écrite. Dans cet article, nous donnerons une définition du contexte. Nous verrons également des exemples démontrant sa nécessité et nous constaterons que même avant le processus de traduction, échanger sur le contexte du projet est indispensable.

Qu’est-ce que le contexte ?

Sur quoi porte la demande ?

-Les mots revêtent plusieurs sens

Comment apporter du contexte ?

-Les captures d’écran

-L’accès à votre site, appli ou logiciel

Votre contexte

-Échangeons sur votre entreprise

-Définissons le périmètre de la mission

 

Qu’est-ce que le contexte ?

Il est très commun pour un traducteur de se faire interroger sur du vocabulaire. Quel traducteur n’a jamais été confronté à la question suivante : « Puisque tu es traductrice, comment dit-on xx en anglais » en espagnol ou pourquoi pas dans d’autres langues, ou encore « Que veut dire ce mot en français ?».

Cette question est souvent agrémentée de « puisque tu es traductrice », « toi qui traduis », venant justifier la demande. Ce qui prouve que notre métier reste encore incompris ou tout du moins méconnu.

Le fait d’exercer le métier de traducteur ne fait pas de nous des dictionnaires. D’ailleurs, lorsque je suis entrée en école de traduction, l’une des premières choses que les enseignants nous ont apprises, c’est d’oublier les dictionnaires. Un mot n’a pas pour seul équivalent un mot. Nous traduisons des idées, des concepts, nous ne transposons pas des mots mais un message.

Les mots revêtent souvent des sens différents en fonction de leur contexte, c’est bien tout l’art de la traduction.

 

Sur quoi porte la demande ?

Les mots revêtent plusieurs sens

C’est clairement le cas en localisation. Ce terme désigne la traduction de contenus multimédia. Localiser signifie adapter pour une culture. Elle s’applique aux domaines des logiciels, sites internet et jeux vidéo. Le linguiste devra trouver un équivalent qui parle à la culture cible, tout en respectant un format bien précis, qui vient souvent complexifier sa tâche.

Lorsque je localise une page web ou du texte faisant partie d’un logiciel. Le contexte est absolument indispensable. J’ai besoin de savoir si je traduis un menu, un bouton, un appel à l’action, un titre ou encore une page. Sans contexte, ma traduction risque d’être mauvaise, pire de créer un non-sens. Le risque pour le client, c’est de manquer sa cible et de voir son image ternie par des erreurs de français.

Comment apporter du contexte

Les capture d’écran

Les captures d’écran sont pour moi le meilleur moyen de fournir du contexte à votre traducteur. Explicites, claires et immédiatement accessibles, elles sont parfaites pour optimiser le temps de travail. Vous ferez gagner du temps à un traducteur en lui fournissant ces éléments.

En fournissant des captures d’écran, vous aidez grandement le traducteur dans sa tâche. Ainsi, il/elle peut voir immédiatement le mot ou la phrase dans son contexte direct.

Fournir un accès à votre logiciel, à votre application ou à votre site est utile pour avoir une vue d’ensemble. J’émets quelques réserves par rapport au temps que prend la consultation de ces ressources dans le paragraphe suivant en conseillant une solution.

 

 

L’accès à un logiciel, application, site Web

 

Si vous nous fournissez un accès à votre logiciel, c’est très utile pour donner une vision d’ensemble de votre outil. Le linguiste peux naviguer librement dans l’outil. Toutefois, repérer un simple mot ou une phrase dans un vaste ensemble est plus chronophage. Imaginez s’il doit procéder aux mêmes recherches pour chaque entrée à adapter. On peut supposer que pour une application la mission sera plus simple, mais dans le cas d’un site internet, la même problématique se pose

 

Pour accélérer la recherche, il serait envisageable d’indiquer au linguiste les menus ou les liens à suivre pour trouver la référence du contenu à traduire. Vous gagnerez ainsi un temps précieux, qui s’en ressentira sur votre facture.

 

 

Votre contexte

Échangeons sur votre entreprise

Avant de débuter un projet, qu’il soit à long terme ou non, j’ai besoin de connaître le contexte de projet.  Pour ce faire, un appel visio, téléphonique ou un brief sont nécessaires. C’est l’occasion de faire connaissance et de mieux comprendre votre intention.

Lors de cet échange je suis à votre écoute. Avez-vous déjà fait appel à des services de traduction/révision/rédaction ? Je m’intéresse à l’historique de vos expériences avec des traducteurs ou agences. Je suis attentive aux résultats que vous avez éventuellement pu obtenir. Ensemble, nous évoquons les échecs passés, si vous en avez fait l’expérience. Si vous faisiez appel à une agence et que les livrables vous ont déçus, je vous invite à lire mon article sur le sujet.

Je vous pose également des questions sur votre cible en vue de déterminer la tonalité et le niveau de langue à adopter. Ceci afin que votre communication ait un meilleur impact.

 

Définir le périmètre de la mission

Votre communication est certainement pensée et organisée. Pour le projet spécifique que vous me confiez, nous parlerons des objectifs à atteindre. Pourquoi avez-vous rédigé ce texte ? Dans quel but ?

En échangeant, je peux comprendre votre intention et vos contenus seront mieux traduits. En effet, traduire c’est révéler autant que faire se peut le message et non transposer uniquement des mots.

Si ultérieurement, vous désirez me confier d’autres missions, nous aurons gagné du temps, car je connaîtrai déjà l’historique de vos expériences avec la traduction, vos souhaits, votre tonalité. Nous n’aurons plus qu’à parler de l’objectif du contenu spécifique à adapter en français.

 

Indispensable au bon déroulement du projet

Le contexte est un élément fondamental d’une traduction. Et pourtant les professionnel.le.s du secteur signalent encore et toujours devoir le demander, et rappeler son utilité. Le manque de contexte implique plusieurs risques, tels que la mauvaise traduction, ou pire, le non-sens, à savoir une phrase qui n’a pas de sens en français, et les conséquences pour votre contenu et votre marque. Ne pas fournir de contexte, c’est s’exposer à des erreurs graves ou à un contenu inadapté. Vous risquez de manquer votre objectif. Votre public passera à côté de votre message et aura une mauvaise image de votre marque. Dans ma mission, je veille à ce que tous les éléments de contexte me soient fournis. Je vous explique les avantages et inconvénients des divers formats et surtout, j’échange avec vous en amont du projet afin de connaître votre marque et de découvrir l’intention qui se cache derrière chacun de vos contenus.