Le glossaire de la location saisonnière

 32 notions clés de la location saisonnière

Je vous propose dans cet article un glossaire de la location saisonnière. Les hébergements de vacances, à l’instar du tourisme, se déclinent en pratiques extrêmement variées. En effet, les modes utilisés par les touristes n’ont cessé de se diversifier. Leur afflux a rapidement incité à créer des établissements spécialisés. Pourtant, l’hébergement chez l’habitant reste d’actualité et s’est même développé. Plusieurs phénomènes sociétaux et technologiques ont fait s’envoler la location saisonnière entre particuliers ces dernières années. Et ce, dans le monde entier. La location saisonnière s’est développée autour de propriétaires loueurs occasionnels ou devenus professionnels qui se sont organisés pour louer et rentabiliser leur patrimoine immobilier.

L’expression « location saisonnière » n’existe pas au sens de la loi en France. Il s’agit plutôt d’un abus de langage pour désigner la location de courte durée. Quant aux textes législatifs, ils ne parlent que de « meublés de tourisme ».

Abordons désormais la terminologie relative à la location de vacances.

 

Terminologie spécifique aux hébergements touristiques

Acompte : Si les sommes versées à la réservation sont stipulées l’être sous la forme d’un acompte sur le contrat de location, alors le loueur et le locataire s’engagent définitivement. Ainsi, le locataire peut être dans l’obligation de verser la totalité du loyer lorsqu’il annule (sauf cas de force majeure). Si c’est le propriétaire qui annule, le locataire pourra prétendre devant la juridiction civile à une indemnisation financière. Il pourra invoquer le préjudice moral (vacances gâchées) ou les frais supplémentaires (comme le remboursement de billets d’avion ou de train par exemple) que cette annulation occasionnerait.

Arrhes : Le loueur et le locataire sont libres de se désister, car rien ne les engage définitivement. Si c’est le locataire qui se désiste, le propriétaire conservera l’intégralité des arrhes. En revanche, si c’est le loueur ou le propriétaire qui annule la location, alors les arrhes doivent être restituées au double au locataire (article 1590 du Code civil).

Caution : Somme d’argent remise par le locataire au propriétaire ou au bailleur qui permet à ce dernier de se prémunir contre des dégradations ou des loyers impayés. Dans la location longue durée, ce terme qualifie une personne (caution solidaire) qui s’engage à régler les loyers à la place du locataire en cas de défaillance. Le montant de la caution d’une location saisonnière est librement fixé par le propriétaire sans pouvoir excéder 25 % du prix de la location. La caution doit aussi avoir un effet dissuasif et agir pour que le locataire respecte les lieux.

Channel manager ou gestionnaire de canaux : Logiciel basé sur le cloud dont le rôle consiste à  automatiser la diffusion et la mise à jour d’une offre de séjour, synchroniser en temps réel les calendriers, les tarifs, les réservations des différents portails, éviter le surbooking, simplifier et rentabiliser l’activité, synchronisation automatique des calendriers, mettre à jour des disponibilités après chaque réservation

Commission : Pourcentage du prix total que reçoit un intermédiaire sur une opération.

CMS (Content Manager System) : Logiciel créé pour la gestion d’un site Web. Depuis plusieurs années, il existe des logiciels spécialement conçus pour la création de sites Web dédiés à la gestion de biens immobiliers et de maisons de vacances.

 

Conciergerie : S’occupe de la gestion courante d’une location saisonnière, pour le compte de son propriétaire. Prend en charge les tâches liées à la gestion de la location, c’est-à-dire l’accueil, le ménage, le check-out, ou l’encaissement des loyers (si carte G), entre autres. Elle peut intervenir dès l’arrivée des vacanciers, à leur départ ainsi que pour faire le ménage. D’autres missions peuvent lui être confiées, en fonction des forfaits choisis.

Demi-pension : Service qui comprend, en plus de l’hébergement, le petit déjeuner et un repas au choix entre le déjeuner et le dîner.

 

Dépôt de garantie (voir caution) : Somme d’argent remise par le locataire au propriétaire ou au bailleur qui permet à ce dernier de se prémunir contre des dégradations ou des loyers impayés. Le montant du dépôt de garantie est libre pour un propriétaire qui loue en direct et qui l’exige d’un particulier. Dans le cas d’un agent immobilier, l’acompte de réservation est limité à hauteur de 25 % du montant total de la location, y compris les arrhes ou l’acompte il est préférable de demander une caution ou un dépôt de garantie qui représente 20 à 25 % du montant total de la location. Le dépôt de garantie doit aussi avoir un effet dissuasif et agir pour que le locataire respecte les lieux.

Effet Billboard — Billboard effect : Phénomène qui se produit lorsque les gestionnaires/propriétaires voient les réservations directes augmenter sur leur propre site Web après s’être inscrits sur une OTA* (voir OTA). Un vacancier qui trouve un hébergement sur une OTA va ensuite saisir son nom et sa localisation sur un moteur de recherche afin d’accéder directement au site du propriétaire.

Frais de réservation : Des frais administratifs ou de manutention à payer en plus du montant de la réservation.

Générateur de sites Web : Il s’agit d’un véritable constructeur de pages Web pour promouvoir un meublé de tourisme.

Gestionnaire de propriété : (Property manager) C’est un gestionnaire immobilier, spécialiste de la location de courte durée, expert dans l’accueil des voyageurs, de la vie touristique locale et passionné par le service client.

Livret d’accueil : Guide rédigé par les propriétaires du meublé ou par une entreprise spécialisée. Il est destiné aux vacanciers. C’est un outil de communication formidable dans lequel les voyageurs peuvent retrouver, de façon claire, toutes les informations utiles au bon déroulement de leur séjour. Il recense les équipements, les règles de la maison et les bonnes adresses. Bien conçu, il améliore sensiblement l’expérience voyageur.

Meublé de tourisme : Aussi appelé meublé de vacances ou assimilé à un gîte ou une location saisonnière, est un type d’hébergement touristique destiné à une clientèle de passage qui effectue un séjour de quelques journées, sur la base d’une location forfaitaire de courte durée et qui n’y élit pas domicile.

No-show : Il s’agit d’une situation où un client ayant réservé une chambre ne se présente finalement pas en plus de ne pas avoir annulé sa réservation. Elle implique généralement le paiement d’une pénalité via les conditions générales de réservation.

Pax : Passagers ou personnes

Property Management System logiciel/système de gestion de propriétés pour la location touristique :

Tableau de bord d’abord utilisé dans l’industrie hôtelière (années 80). Il permet de gérer l’ensemble des réservations générées via de multiples plateformes de réservation. Il facilite le quotidien des hôtes et des gestionnaires de location.

Pps “per person sharing : « prix par personne » à payer pour chaque individu dans une propriété pouvant accueillir plusieurs personnes.

OTA (Online Travel Agency) : Plateformes en ligne comme Booking.com, Expedia, etc., qui permettent aux clients de réserver des chambres d’hôtel. Bien qu’elles offrent une grande visibilité, les OTA peuvent également avoir des commissions élevées.

Revenue Management : Appelé aussi yield management, c’est un système de gestion tarifaire des capacités disponibles. Il s’applique aux chambres d’hôtel, aux meublés de tourisme, mais aussi aux sièges dans le transport aérien et ferroviaire. Son objectif est d’optimiser le remplissage et le chiffre d’affaires.

Saisonnalité : Caractère saisonnier (d’un phénomène).

Saison intermédiaire ou intersaison : (shoulder season) L’intersaison est la période de l’année qui se situe entre la basse saison et la haute saison.

Se déroule souvent durant le printemps et l’automne. C’est-à-dire entre les mois de mars et mai et entre les mois de septembre et novembre.

Séjour minimum : C’est le nombre minimum de nuits à passer dans tout l’hôtel pour qu’il soit possible de faire une réservation.

Surbooking, surréservation : Signifie littéralement « surréservation » et indique généralement une situation dans laquelle une compagnie aérienne a généralement surréservé par rapport à la disponibilité réelle.

Synchronisation des calendriers : Cette fonction vous permet de synchroniser, d’exporter et d’importer les calendriers de réservation et de disponibilité de vos locations de vacances au sein d’une même plateforme.

Tarification dynamique :  La tarification dynamique exploite des algorithmes pour calculer le prix d’un meublé de tourisme et l’ajuster en temps réel. Grâce à cette stratégie, il est possible d’optimiser ses tarifs en vue d’accroître le nombre de réservations et augmenter ses marges.

Taxe de séjour : Taxe définie par la ville dans laquelle se trouve l’hébergement. De quelques euros, elle est calculée en fonction du nombre de nuits passées dans le logement et doit être payée avant le départ.

Tourisme inclusif : Une forme de tourisme qui vise à créer un ensemble d’installations capables d’offrir tous les services nécessaires pour passer des vacances sans imprévus aux personnes handicapées ou à celles dont l’autonomie est limitée.

Tourisme expérientiel : Une forme de tourisme qui vise à offrir aux gens « une expérience mémorable » et non de simples vacances.

Tourisme durable : Il s’agit d’une approche du tourisme axée sur le respect de l’environnement, de la société et de l’économie.

Tour-opérateur : Contrairement à l’agence de voyages, qui agit comme intermédiaire pour la vente, les tour-opérateurs organisent, planifient et sont entièrement responsables du voyage du client.

Conclusion

La location saisonnière consiste à mettre en location une habitation meublée sur de courtes périodes, principalement pendant les vacances.Certains meublés peuvent même être classés. Le classement des meublés de tourisme est volontaire, il comporte 5 catégories allant de 1 à 5 étoiles et il est valable 5 ans. Investir dans une location saisonnière offre également beaucoup d’avantages. La rentabilité locative est supérieure (jusqu’à 10 %, contre 5 % pour un investissement immobilier classique. D’où le succès de cette activité. Un autre avantage majeur est la réduction des risques d’impayés. Les locataires réservent généralement en ligne en amont. Par conséquent, le paiement est déjà effectué lorsqu’ils arrivent dans le logement.

Vous exercez dans le domaine de la location saisonnière ? Vous êtes propriétaire, vous gérez une conciergerie, ou vous mettez en relation des propriétaires et des vacanciers ? Riche d’une expérience de 5 ans auprès d’acteurs montants du secteur, je peux vous aider dans votre stratégie de contenus. Ma mission : vous aider à vous différencier, à raconter l’histoire de votre hébergement et à proposer une expérience hors du commun à vos vacanciers.